Brèves
Accueil / L'entretien et le fonctionnement / L’entretien de votre assainissement

L’entretien de votre assainissement

Quelques conseils sur l’usage et l’entretien de votre installation d’assainissement :

Il est fortement déconseillé de jeter dans votre installation :

  • huiles et graisses de friture et de vidange ;
  • peinture, solvants ;
  • cires, résines ;
  • produits pétroliers ;
  • tous les types de pesticides ;
  • tous les produits toxiques (cf. étiquetage) ;
  • les objets difficilement dégradables : mégots de cigarettes, protections féminines, préservatifs, cendres, déchets ménagers, chiffons, emballages, lingettes, etc.

Les produits d’entretien tels que la javel, détergents, etc., doivent être utilisés raisonnablement. En cas d’utilisation excessive, ces produits altèreront les bactéries dont le rôle est d’assurer l’épuration par la consommation de la matière organique.

 

Les activateurs biologiques :

L’utilisation des activateurs biologiques n’est pas obligatoire mais peut être recommandée :

  • en cas d’absence prolongée dans le logement (habitat secondaire) afin de réactiver le système bactérien à l’intérieur de la fosse ;
  • en cas de traitement prolongé et intensif aux antibiotiques.

L’entretien de votre fosse toutes eaux (ou fosse septique) :

La fosse toutes eaux doit-être vidangée lorsque le niveau de boue atteint 50% (30% pour les micro-stations) du volume utile de la fosse (cf. arrêté du 7 septembre 2009). Ce niveau de boue peut être mesuré à l’aide d’un bâton souple que l’on plonge dans la fosse.
Cela correspond à une durée moyenne d’utilisation de 4 ans (pour une résidence principale).
Cette vidange ne peut être effectuée que par un vidangeur agréé dont la liste est disponible ici (http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/liens-vers-les-listes-de-vidangeurs-agrees-a619.html).

Attention : il faut toujours laisser un fond de boue dans la fosse afin de permettre une réactivation immédiate du fonctionnement bactérien de la fosse lors de la remise en eau.

 

L’entretien du préfiltre (décolloïdeur) de la fosse :

Sans titreLes matériaux filtrants (pouzzolanes, filet filtrant, cassette) doivent être nettoyés, hors de la fosse, au jet d’eau à faible pression 1 à 2 fois par an.
Dans le cas où il s’agit de pouzzolane, elle doit être remplacée lorsqu’apparait une dégradation de celle-ci. Il est conseillé de la changer environ tous les 4 ans (soit à chaque vidange de la fosse).Sans titre

 

 

 

 

L’entretien du poste de relevage (si existant) :

Vérifier périodiquement le bon fonctionnement du dispositif et contrôler le système d’alarme.
Nettoyer régulièrement et aussi souvent que nécessaire la crépine, curer la bâche.

 

L’entretien de votre bac à graisse :

Le bac à graisse doit être nettoyé beaucoup plus fréquemment que la fosse, au moins tous les 6 mois (à adapter en fonction de l’usage).
Pour ce faire, retirer les graisses en surface (flottants) du bac à l’aide d’un seau ou du fond d’une bouteille et vidanger les boues déposées au fond du bac à graisse (si nécessaire).
Après curage du bac dégraisseur, nettoyer au jet les dispositifs d’entrée et de sortie, puis remplir d’eau claire avant la remise en service.
Les graisses accumulées peuvent être déposées avec les ordures ménagères en sacs plastiques ou compostées.

 

L’entretien du dispositif de traitement (regards) :

Vérifier régulièrement les regards de répartition et de bouclage : absence de colmatage ou d’engorgement.
Nettoyer les regards 1 à 2 fois par an.

 

L’entretien des dispositifs de traitement agréés (micro-stations, filtres compacts, …) :

Pour l’entretien de ces dispositifs, se reporter aux prescriptions de l’installateur ou du fabricant.

Voir également

Le PLUi de la CCQRGA sur le Geoportail de l’urbanisme

A compter du 1er janvier 2016, toutes les communes et intercommunalités doivent rendre disponibles sur ...